Créée en 2019 et reconnue d’intérêt général, l’association Les Étriers de l’Histoire a pour objectif de faire mieux connaître la place de la cavalerie française durant la période couvrant la troisième république (1870-1940), notamment au cours des conflits des 19e et 20e siècles.

Les chevaux jouèrent en effet, durant des millénaires, un rôle majeur dans le déroulement des guerres. Cavalerie de bataille et cavalerie légère se développèrent jusqu’au XIXe siècle : elles se révélèrent décisives dans l’is¬sue de nombreux affrontements, particulièrement lors des guerres napoléoniennes. Au début du XXe siècle, avec le développement de la guerre mécanisée, la cavalerie s’avère très vulnérable face aux nids de mitrailleuses et batteries d’artillerie. Devenant désuète, elle est progressivement remplacée par des véhicules blindés. Ce phénomène s’accélère à l’issue de la Première Guerre mondiale. Si les chevaux sont de moins en moins vus au combat, ils servent encore largement pour le transport du ravitaillement et des troupes : ce fut notamment le cas au cours de la Seconde Guerre mondiale. Durant la campagne de France, en mai-juin 1940, quelques unités de cavalerie sont encore utilisées, en particulier en éclaireurs.
À la lumière de cette riche histoire, le “cheval de guerre” et son cavalier, qui tous deux payèrent souvent de leur vie l’accomplissement de leur devoir militaire, méritent d’être célébrés et reconnus. Telles sont les aspirations essentielles des Étriers de l’Histoire !

Trois missions
Au contact permanent du public le plus large possible et en participant à divers événements à travers la France, l’association tisse des liens durables avec des acteurs culturels liés à l’histoire militaire (musées, professionnels du patrimoine, sites et monuments historiques…), ainsi qu’avec le monde associatif de la reconstitution historique. Les Étriers de l’Histoire, association de loi 1901, a vocation à rassembler et à fédérer des adhérents et passionnés, cavaliers ou non, sensibles à l’histoire militaire et à la reconstitution équestre.
● Sauvegarder : l’association et ses membres font régulièrement l’acquisition de pièces historiques (uniformes, armement, équipement du cavalier…), permettant ainsi leur conservation, leur restauration et leur présentation au public. Pour permettre la connaissance la plus large possible de l’histoire militaire équestre, l’association peut également recevoir des dons d’objets et de documents.
● Valoriser : des plus jeunes aux aînés, la découverte des grandes heures de la cavalerie française, de son excellence et de ses prouesses, passionne et mobilise un large public. Les membres des Étriers de l’Histoire participent à la diffusion et à la pérennisation de cette grande histoire, tout en contribuant activement au devoir de mémoire.
● Partager : les événements de reconstitution constituent l’une des activités essentielles pour diffuser l’histoire militaire. Par sa participation régulière à diverses manifestations organisées par des associations, des établissements publics et des collectivités, l’association place le public au coeur de ses préoccupations.

Une riche vie associative
L’association rassemble des adhérents en France et l’étranger qui peuvent participer à ses activités publiques, à cheval ou non, en tenue ancienne militaire ou civile, tout en partageant leur passion avec des membres motivés et dynamiques. Chacun contribue ainsi à faire rayonner l’histoire équestre auprès du public le plus large et à transmettre la mémoire militaire aux générations futures. »

Pour suivre l’actualité de l’association sur Facebook :
fb.me/etriershistoire
Pour adhérer et faire un don en ligne, rendez-vous sur la plate-forme sécurisée HelloAsso :
www.helloasso.com/associations/ les-etriers-de-l-histoire
Contact : etriers.histoire@gmail.com
06 11 55 33 74

Publié le

Lire aussi